Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Zoom

De père en fils, de l’arbre aux merrains



En direction de la Haute Corrèze, à l’approche d’Eyrein, à l’entrée de la zone artisanale de Brach, vous ne pouvez pas la rater, l’entreprise de Cédric Alonso, Fibre Bois.



Corrézien originaire de Tulle, Cédric Alonso est aujourd’hui à la tête de deux entreprises : MecaPerf et FibreBois. Petit, Cédric passait ses vacances au sein de l’entreprise de son père, José Alonso. Ce dernier était dirigeant dans l’exploitation forestière et la construction de machines. C’est en marchant sur les traces de son père que Cédric Alonso bricolait tout ce qui lui passait entre les mains. C’est donc tout naturellement avec cette passion familiale, qu’il s’est dirigé vers des études en alternance, dans le domaine de la maintenance.

Titulaire d’un large panel de diplômes allant du BEP jusqu’au titre d’ingénieur, Cédric Alonso a fait ses armes en tant que responsable de maintenance au niveau national et européen pour une grosse entreprise industrielle dans le nord de la France.
Finalement, en 2010, il saisit l’opportunité de revenir dans son département d’origine en créant MecaPerf. Avec son père, José Alonso, qui avait cessé sa propre activité l’année précédente, ils décident ensemble de reprendre les anciens locaux et de développer la fabrication de matériels forestiers.

Vous êtes dans l’exploitation du bois, vous rencontrez un problème technique pour arriver à vos fins, ils ont la solution ! La force de cette entreprise innovante : s’adapter à la demande du client. Ce qui les conduira en 2010 à être reconnu comme "Jeune Entreprise Innovante".

"J’en profite pour remercier Corrèze Initiative et Limousin Expansion pour leurs aides et accompagnements dans le montage des dossiers. Je tiens également à remercier le Crédit Agricole Centre France agence de Tulle République pour leur soutient dans les phases de développement de mes projets." : précise Cédric ALONSO. Le matériel nouvellement crée fait l’objet de brevets déposés.
Voyant l’entreprise prendre de l’ampleur, 2015 fut une année charnière, puisqu’en septembre, Fibre Bois fut créée. Cette dernière sert essentiellement  de laboratoire pour effectuer de la recherche, pour développer de nouveaux procédés et pour tester en grandeur nature les installations pilotes.

Deux salariés ont également rejoint les rangs de l’entreprise : Thierry et Kévin Nouaille, père et fils. "Cette nouvelle année 2016 sera l’occasion de nous développer puisque nous allons recruter quatre personnes de plus. Je souhaite faire perdurer cette petite structure familiale. J’embauche mes salariés directement en CDI et je les forme sur une succession de postes pour les voir progresser !" : nous confie Cédric Alonso.

Fabricant de matériel innovant mais pas seulement ! L’entreprise possède également une activité d’exploitation forestière et de négoce de bois. Utilisant principalement du chêne, Cédric Alonso et son équipe fabrique des merrains, matière première pour la production des tonneaux. Leur spécificité ? Être les seuls à faire des merrains d’une dimension maximale de 3 mètres 50 réalisés grâce à leur équipement.

Mardi 9 Février 2016
Lu 431 fois



Nouveau commentaire :

Votre message sera validé par notre modérateur avant publication. Merci de votre commmentaire.