Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Actualités

En Limousin - Comment s’offrir une seconde vie lorsqu’on est retraité ?



Tel est le problème posé à de nombreux retraités et pré-retraités. Ne dit-on pas qu’il faut savoir se préparer à cette rupture avec la vie active…Combien d’artisans retraités vivent mal leur cessation d’activités, quelles que soient les difficultés rencontrées, combien d’entre eux regrettent de ne pas avoir eu l’occasion de transmettre leur savoir-faire ! C’est pour répondre à cette préoccupation qu’une association composée d’anciens professionnels a décidé de créer « l’Outil en Main » en 1984, à Troyes, à la suite d’une banale conversation entre une élue, Marie-Pascale Ragueneau, et un compagnon du Tour de France, convaincus que les enfants de 9 à 14 ans s’intéressaient plus que les adolescents au maniement des outils et que bon nombre de professionnels aimeraient transmettre leurs connaissances à un ou deux enfants avec de vrais outils, dans de vrais ateliers. Ce constat s’est vérifié et se vérifie toujours puisque plus de 120 associations « l’Outil en main » se sont constituées sur le territoire, avec l’appui de L’AG2R, partenaire privilégié depuis la création d’une Union Nationale des associations dont le siège est à Troyes. Cette réussite est partagée par la FENARA qui a été un véritable gisement de retraités bénévoles pour assurer l’animation des ateliers.



L’OUTIL EN MAIN EN LIMOUSIN

L’outil en main a été créé en 2006 à Limoges  grâce au soutien de la Fédération Compagnonnique des Métiers du Bâtiment qui a ouvert ses ateliers aux enfants , encadrés par d’anciens professionnels des métiers du patrimoine. En 2013, sous l’appellation  « l’outil en Main en Limousin », une nouvelle équipe a  repris ce concept en  associant la Chambre de Métiers de la Haute-Vienne et son CFA « le Moulin-Rabaud » pour les métiers de bouche, de l’automobile et de la coiffure. Dans le même temps un partenariat s’est établi avec une association de dentellières à Feytiat, point de départ d’une future association dans cette localité proche de Limoges. Car l’ambition des retraités limougeauds est de poursuivre cet essaimage.  C’est le cas de Saint-Junien. La deuxième ville de la Haute-Vienne tiendra son Assemblée Générale constitutive avant la fin de l’année.
 

L’OUTIL EN MAIN EN CORRÈZE

En Limousin - Comment s’offrir une seconde vie lorsqu’on est retraité ?
La Corrèze se mobilise également sous la houlette du président de la FENARA, François MAROUBY, pour mettre en place des structures d’accueil animées par d’anciens artisans, issus des métiers d’art, métiers du bâtiment ou métiers de bouche. Tous ces bénévoles constituent la raison d’être de cette future association qui s’est fixée pour objectif de revaloriser le travail manuel sous toutes ses formes par la transmission d‘un savoir-faire dès le plus jeune âge. D’où cet appel lancé par l’équipe corrézienne : Aidez-nous en consacrant deux heures par semaine dans nos ateliers pour faire découvrir aux enfants de 9 à14 ans le bon geste avec de vrais outils.

>> Aidez-nous, si vous êtes encore professionnels en activité en nous confiant les matériaux inutilisés sur vos chantiers.                  
                                                                                                              
>> Aidez-nous à susciter des vocations chez des enfants en leur faisant connaître ces ateliers de découvertes des métiers manuels.

 

>> Contact : François MAROUBY, Le bourg, 19320 CLERGOUX, 05 55 27 75 15

Jeudi 9 Juillet 2015
Lu 120 fois