Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Edito

La CMA s’est invitée chez vous… et revient en 2015





Son objectif : être au plus près des artisans sur leurs territoires, en partenariat avec les communes, pour leur expliquer les contrats permettant de « recruter à moindre coût » ou, pour ceux concernés, de préparer au mieux la transmission de leur entreprise. Avec Viasanté, l’obligation de la mutuelle qui entrera en vigueur dès 2016 a également été évoquée.

En tout, plus de 30 chefs d’entreprises ont répondu à ces invitations. Certains ont, grâce aux informations transmises, opté pour le contrat de génération et ainsi bénéficié des aides de l’État. D’autres, ont appris les modalités de fonctionnement d’un contrat de génération dans le cadre d’une transmission.
En 2015, la CMA s’invite de nouveau chez vous ! Si vous êtes intéressé pour mettre en place cette rencontre, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. 

>> Contact : Sylvie Fanguin, Tél. 05 55 29 95 95

Claude Tremouille, élu de la communauté de communes d’Argentat en charge du développement économique et de l’agriculture, culture et Conseil Régional.

La CMA s’est invitée chez vous… et revient en 2015
« Ces actions sont, sur les territoires, essentielles. Elles permettent de maintenir un lien permanent entre les acteurs économiques du territoire, les chefs d’entreprises et les élus en charge du développement du même territoire.

Sur celui d’Argentat, c’était l’un de nos objectifs. Nous avons souhaité, à travers la mise en place d’un observatoire économique fédérer les acteurs institutionnels et économiques pour accompagner les mutations économiques et répondre aux grands enjeux à l’image de la reprise d’entreprise. Notre rôle est d’anticiper, pour accompagner les reprises. Notre rôle est aussi d’apporter, à nos entrepreneurs, les réponses aux questions qu’ils se posent.

C’est en cela que les Petits déjeuners où la CMA s’invite chez les artisans sont une très bonne initiative. Les espaces sont conviviaux, les échanges aussi riches qu’efficaces. D’ailleurs, nous finalisons une convention avec la CMA autour de deux axes forts que sont l’apprentissage et l’accompagnement aux groupements d’artisans pour répondre aux marchés publics.
La stratégie mise en place il y a deux années autour de l’observatoire porte déjà ses fruits avec un maintien et un dynamisme de l’activité économique du territoire. »

 

Jean Grivel, menuisier et élu à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corrèze.

La CMA s’est invitée chez vous… et revient en 2015
« La thématique choisie en 2014 était très intéressante, mais j’ai été déçu par la faible mobilisation des artisans. Le sujet du recrutement concerne pourtant... Et c’était pour les entrepreneurs l’occasion de profiter de la venue d’un agent de la CMA sur leur territoire.
D’ailleurs, pour Jean-Luc Boisson de l’entreprise Chirol qui s’est rendu à cette rencontre, les effets ont été bénéfiques puisqu’il a finalisé son projet d’embauche en utilisant des dispositifs avantageux. Il a mis en place ce qu’il souhaitait dans les meilleures conditions. »

Nathalie Delcouderc-Julliard, Maire de Bort-les-Orgues et Première Vice-Présidente de la Région Limousin.

La CMA s’est invitée chez vous… et revient en 2015
« Bort-les-Orgues fait l’objet d’une stratégie territoriale de revitalisation au centre-ville autour d’équipements et services structurants pour le territoire. Or, les artisans, comme les commerçants, sont au cœur des dispositifs mis en place. Même si la commune intervient au-delà de ses compétences strictes (communautaires et régionales pour le volet économique). À ce titre, plusieurs dispositifs ont été mis en place. Par exemple, depuis 2007, nous apportons aux subventions versées par la Région, une aide complémentaire. Nous intervenons sur la vitrine, l’éclairage, la sécurisation des commerces…

Au-delà nous souhaiterions créer un pôle ressources ou une maison de services où l’ensemble des acteurs économiques tels que la CMA pourraient tenir une permanence. Il y a un besoin important sur notre territoire. C’est pour cela qu’à l’invitation de la CMA au petit déjeuner, nous n’avons pas hésité à répondre. Cette démarche s’inscrit pleinement dans les services que nous souhaitons développer.

Enfin, dans le cadre des parcours territorialisés, nous mettons en place avec le CFA « les 13 Vents » un appel à projet concernant un jeune demandeur d’emploi qui souhaitte s’installer. La commune achète et rénove le local et le met à disposition du jeune. Ce dernier est suivi par un tuteur, la Mairie et le CFA. Un jeune cordonnier est en cours d’installation. »

Vendredi 30 Janvier 2015
Lu 189 fois