Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Chambre de Métiers

Le mot de l'élu





• Il aime / Il n'aime pas...

Il aime : la famille, la simplicité et l’efficacité.

Il n’aime pas : les prétentieux, les mensonges et les concombres.

• Quel regard portez-vous sur l’artisanat ?

« L’artisanat est un secteur riche et varié, animé par ses compétences et ses acteurs. En cette période délicate, l’artisan peut se démarquer grâce à une relation de confiance qu’il établit avec ses clients dans un monde impersonnel (internet, grandes enseignes.). Plus que jamais nous devons garder et maintenir ce cap en proposant un travail de qualité. »

• Comment se porte l’artisanat sur Tulle ?

« Les carnets de commandes sont très variables d’une entreprise à l’autre. Mais même pour celles qui continuent d’avoir du travail, la prudence est de mise en ce qui concerne l’emploi, la formation et l’investissement. Il devient de plus en plus complexe d’associer qualité de travail et rentabilité. Également sur le territoire, nombreux sont les artisans proches de la retraite et faible est le nombre de créations et de reprises d’entreprises.»

Vous êtes élu à la CMA pour un premier mandat. Pourquoi cet engagement ?

« C’est suite à mon engagement à la Capeb que j’ai été élu à la CMA. La commission  de la communication à laquelle j’appartiens est très intéressante car elle a notamment pour objectif de rappeler les services que la CMA propose aux artisans (formation, gestion…) et aussi de promouvoir l’apprentissage dont je suis moi-même issu. »

Jeudi 29 Janvier 2015
Lu 48 fois