Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Chambre de Métiers

Le mot de l'élue



Sandrine GENESTE,
Trésorière de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat



• Elle aime / Elle n'aime pas...

 
Elle aime : L’honnêteté, la franchise, la lecture.
Elle n’aime pas :  L’hypocrisie, la démagogie, la méchanceté

• Quel regard portez-vous sur l’artisanat ?

« Sur le plan économique, l’artisanat souffre mais je crois qu’il faut regarder ces périodes difficiles  sous un autre angle. C’est effectivement dans ces moments de difficultés, que l’on se serre les coudes et qu’il est indispensable, que chacun se remette en question pour faire face aux difficultés économiques et aux attentes de nos clients notamment en innovant, en se formant toujours plus… Il faut être optimiste car l’artisanat est riche de savoir-faire très variés et a une grande capacité d’adaptation. La qualité du travail et le sérieux des entreprises feront toujours la différence face aux exigences économiques des clients qui sont très fortes. »

• Comment se porte votre activité ?

« Mon activité ne fait pas exception à l’ambiance générale, mais l’enracinement local des entreprises comme la mienne est un atout dans des périodes difficiles surtout grâce à la fidélité de notre clientèle. Mais cela ne suffit pas, il faut sans cesse savoir se démarquer par notre professionnalisme en se formant régulièrement, car le métier de plombier chauffagiste évolue très vite et devient de plus en plus pointu et technique.
Il faut savoir fidéliser sa clientèle en étant à l’écoute, savoir répondre à leurs attentes et être très disponible. »

• Vous êtes élue à la CMA Pourquoi cet engagement ?

« A la base cet engagement n’a pas été spontané, j’ai été invitée à me présenter sur la liste de l’UPA. J’ai donc saisi cette opportunité pour être aux services des intérêts des artisans qui méconnaissent encore le rôle et les services de la Chambre de Métiers, mais aussi pour représenter les femmes dans l’artisanat et en particulier les femmes du bâtiment.  Le rôle de la CMA est d’autant plus important dans cette période difficile : aides aux entreprises en difficulté, formations… Cette mission est très riche d’enseignements et de rencontres.  »

Jeudi 9 Juillet 2015
Lu 69 fois