Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Chambre de Métiers

Mot de l’élu





Mot de l’élu
Sandrine Bernard dirige une entreprise de plomberie chauffage à St Martial de Gimel. Nouvellement élue, elle siège au Bureau et dans les commissions des travaux et des appels d’offres.

Elle aime

- le respect
- la franchise
- la lecture

Elle n’aime pas

- l'hypocrisie
- l'orgueil
- la malhonnêteté

Quel regard portez-vous sur votre nouveau rôle d’élue ?
C’est ma première implication dans les réseaux professionnels. Lorsque l’on m’a invitée à faire partie des candidats UPA, j’ai compris que mon rôle serait double : défendre les intérêts des artisans et commerçants bien entendu mais aussi faire entendre la voix des femmes de l’artisanat et particulièrement celle des femmes du bâtiment. Aujourd’hui, je découvre beaucoup de services et missions de la Chambre de métiers que je croyais connaître. Et notamment les missions du service économique pour le développement des entreprises ou encore l’aide aux entreprises en difficulté. Mon rôle sera donc d’informer et d’aider les autres artisans à connaître ces services précieux pour nos entreprises.

Quel est l’état de l’activité plomberie-chauffage en ce moment ?
Je dois dire que c’est plutôt difficile en ce moment en raison de la conjoncture. Mais ce n’est pas une surprise. Mon entreprise, basée à St Martial de Gimel, a été créée par mon père en 1967 et emploie 3 salariés. Il me semble que les entreprises comme la mienne sont mieux armées pour passer le cap difficile du fait de leur enracinement local et surtout de la fidélité de leur clientèle.

Quels conseils pourriez-vous donner aux artisans ?
Il faut se tenir informé des nouvelles technologies qui évoluent sans cesse afin de répondre aux nouvelles normes et exigences toujours plus pointues. Cela permet de faire la différence et de fournir un travail de qualité, seule source de reconnaissance de notre clientèle. Au-delà, je conseillerais également de ne jamais négliger le côté relationnel et de toujours se tenir à l'écoute du client.

Mercredi 19 Janvier 2011
Lu 766 fois