Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Chambre de Métiers

Mot de l’élue



Annie Amélant, artisan taxi à Ussel, membre élue à la Chambre de métiers



Elle aime

Mot de l’élue
- la vie
- la marche à pied

Elle n’aime pas

- la méchanceté
- la jalousie
- l'hypocrisie

Quel regard portez-vous sur l'artisanat ?

L'artisanat est un secteur qui regroupe de très nombreuses compétences, et notre image a, je le crois, un peu changé ces derniers temps. Alors, dans la vie de tous les jours, chacun peut avoir besoin d'un artisan, d'un électricien ou d'un plombier par exemple. En ce qui me concerne, je fais appel à leur savoir-faire dès que cela m'est possible. J'aimerais que l'on travaille tous la main dans la main, en bonne entente, et que nous soyons encore plus soudés.


Comment se portent les entreprises sur Ussel et les alentours ?

Je constate qu'il y a de plus en plus de petites entreprises avec un ou deux salariés sur le secteur et une poussée de certaines activités. Tout change mais pas forcément comme on pourrait le souhaiter en fait. Il y a bien sûr cette crise dont nous tardons à sortir et qui a entrainé quelques fermetures. Les artisans font le dos rond, ils endurent et attendent de passer le cap.


Comment évolue votre métier de taxi ?

Je suis installée depuis 11 ans maintenant et je trouve que le métier a changé. Il y a de la concurrence, des clients exigeants et difficiles à fidéliser. C'est un milieu assez particulier où les gens sont plutôt réservés et ne se livrent pas facilement. Pour ma part, Je travaille à la fois sur des courses de proximité et des courses plus longues, avec des contrats à l'année.

Samedi 16 Avril 2011
Lu 527 fois