Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Zoom

Yves Mouriacou, dépannage et vente informatique à Objat



Parti de rien il y a 15 ans, Yves Mouriacou est aujourd’hui à la tête d’un réseau de 3 agences de vente, dépannage et SAV informatique. Basé à Objat, Technique média informatique est également présent à Brive et Égletons où la petite équipe, presque familiale, partage un même état d’esprit. L’entreprise n’a qu’une ambition : continuer à placer le client au cœur de son activité sans chercher à grandir à tout prix !



Yves Mouriacou, dépannage et vente informatique à Objat
Originaire de Meymac, avec le Bac chimie en poche, Yves Mouriacou part très jeune travailler à Paris. Magasinier pendant 2 ans, il saisit rapidement l’opportunité de se former comme analyste programmeur au début des années 90, en pleine vague des SSII. Ce ne sera pas la révélation pour le jeune homme mais plutôt la confirmation de sa passion pour l’informatique : « j’ai commencé sur un Amstrad à cassette à une époque où l’on ne se risquait pas encore à démonter un ordinateur du fait de son prix. Avec un groupe de copains, j’ai appris à programmer en Basic, acheté mes premiers magazines spécialisés. Il y avait alors un vent nouveau, un vent de liberté, comme ce fut le cas plus récemment avec internet … »
 
Après avoir dirigé le rayon informatique d’une grande surface, il décide d’ouvrir «  Technique média informatique » dans le centre-ville d’Objat en 1998 avant de déménager, pour des questions de commodité, en zone industrielle de Bridal. Quelques années plus tard, il ouvre une agence à Egletons, place du Marchadial, et plus récemment à Brive, au pied du pont d’Estavel.
 
A Objat, les 3 mêmes personnes travaillent dans la boutique atelier depuis le lancement de l’affaire : Nathalie, bras droit du patron, pour l’accueil clientèle, la gestion des commandes, le secrétariat… ; Christophe, technicien hors-pair qui gère notamment la partie SAV et le dépannage… ; et Yves, le fondateur, plus orienté professionnels qui établit les contacts commerciaux, les devis, le suivi… A Egletons, une seule personne (Jean-Richard) tient la boutique tandis que Rémi, le frère du chef d’entreprise dirige l’agence de Brive. Malgré le stress qui peut rapidement s’installer, l’ambiance de travail est vraiment très familiale, presque détendue.
 
Globalement, l’activité de l’entreprise se porte bien...
 
Globalement, l’activité de l’entreprise se porte bien, nous explique le boss. Et, malgré quelques soubresauts dus à la crise économique.  Les prestations de service seraient même en augmentation tandis que les ventes de matériels stagnent ou baissent : « les temps sont plus durs et les gens réparent au lieu de jeter » analyse le chef d’entreprise. Et puis, la zone de chalandise de Technique média est immense et s’étend, pour les particuliers, jusqu’à Pompadour, Juillac et St Aulaire.
 
« Ici, c’est rural, les gens aiment bien acheter sur place. A Brive, c’est différent, les gens comparent et sont moins fidèles » lâche Yves Mouriacou. « Notre clientèle nous suit depuis longtemps et se situe dans une tranche d’âge qui veut être tranquille avec l’informatique. De fait, nous ne vendons pas tellement aux jeunes qui, eux, se débrouillent autrement. Mais, nous touchons également les personnes âgées qui utilisent de plus en plus un ordinateur pour stocker et envoyer des photos ou encore une webcam pour rester en contact avec la famille éloignée. » Les clients de Technique média connaissent bien l’état d’esprit de l’entreprise : « on est au prix du marché, et parfois certainement un peu au dessus mais on ne fait pas du prix l’élément central de notre politique. Nous ne pratiquons pas les relevés de prix chez les concurrents et notre démarche est complétement basée sur le service. D’autre part, on ne cherche pas à développer à tout prix notre chiffre d’affaires ni le nombre de salariés. Et je pense que les clients le ressentent », précise le responsable.
 
Le conseil est aussi important que le produit...
 
Chez Tech média, les clients ne pas orientés vers une marque ou un produit en fonction des commissions perçues. « On part du besoin du client. Pour nous, le conseil est tout aussi important que le produit et on ne laisse jamais partir un client avec un pc dans le carton à configurer à la maison. Ici, on prépare les produits, et c’est ce qui nous différencie de la grande distribution. Les techniciens assemblent et construisent eux-mêmes des ordinateurs à partir de pièces sélectionnées et garanties 3 ans, sans supplément, comme peuvent le faire habilement les GMS.  Autre exemple : lorsqu’un pc tombe en panne, les techniciens démontent le disque dur et récupèrent les fichiers, les photos avant de renvoyer celui-ci chez le constructeur.  Question service, Technique média assure bien entendu les prestations habituelles de dépannage, installation d’antivirus, changement de pièces, installation système, transfert de données, configuration de périphériques… Côté matériel, il est également possible de se fournir en pc portables, tours, écrans, disques durs, cordons, cartes vidéos, imprimantes ou encore en box internet…
 
Yves Mouriacou s’adresse également aux professionnels à qui il propose des prestations très diverses : tableau blanc interactif (TBI), paramétrage de tablettes pour les scolaires par exemple ; serveurs, baies de brassage, réseaux d’entreprise et logiciels pour les associations, les agriculteurs, les maisons de retraite, les garages auto, les avocats… « Il faut être caméléon, parce que l’on change plusieurs fois d’univers dans la même journée. Mais, je ne sélectionne jamais mes clients. J’aime aller voir les gens, c’est sympa, même s’il m’arrive de faire beaucoup de route pour pas grand chose. Mais c’est comme ça. On fonctionne grâce au bouche à oreilles et on ne fait pratiquement pas de publicité, mis à part avec le site internet qui permet de présenter l’entreprise. »
 
Même si peu d’innovations technologiques se profilent, Technique média ne cesse de s’adapter au marché : « on fait maintenant de la papeterie, on vend des bureaux, des consommables informatiques… Mais nous sommes libres, nous ne sommes pas franchisés. Il s’agit là d’une attente de la clientèle pour des produits qui sont finalement très complémentaires à notre activité de départ. De la même façon, nous nous spécialisons dans la dématérialisation des données ou encore la vidéo-surveillance, qui s’avère très utile pour les enfants, la sécurité personnelle ou encore le vêlage dans les fermes.


Nathalie, Yves et Christophe gèrent l’agence Technique Média à Objat.
Nathalie, Yves et Christophe gèrent l’agence Technique Média à Objat.

Jeudi 17 Octobre 2013
Lu 864 fois