Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

C'est la vie

Ils arrivent dans l’artisanat



Les plus jeunes créent ou reprennent une entreprise artisanale, souvent avec des étoiles dans les yeux. Les autres partent en retraite ou se lancent vers de nouveaux horizons professionnels…
C’est la vie… une rubrique éclectique, à l’image des activités du secteur artisanal.



Alexandra Courtet, 35 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
coiffeuse à domicile

J'ai travaillé pendant 15 ans dans différents salons de Nevers, Chambéry et Lyon. Passionnée par mon métier, j'avais envie d'aller plus loin et d'établir une relation de proximité avec mes clients. En octobre je me suis donc lancée dans la coiffure à domicile. Titulaire d'un CAP et d'un Brevet Professionnel, j'étudie votre style et votre look et vous propose des prestations complètes et de qualité : couleur, coupe, brushing... Je souhaite suivre en parallèle une formation maquillage pour compléter mon offre de services. Domiciliée à St Pantaléon de Larche, je me déplace dans un rayon de 30 km. A venir prochainement : des forfaits commerciaux adaptés à la famille. N'hésitez plus, appelez "Côté Coiffure par Alexandra"!

Mehdi Belghoul, 25 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
laveur auto à domicile

Titulaire d'un CAP-BEP en vente, j'ai travaillé pendant 4 ans comme vendeur chez M. Bricolage. Habitué aux contrats en intérim, j'ai souhaité changer de vie et être indépendant. J'ai vu dans le secteur du lavage automobile à domicile une opportunité et j'ai monté ma propre entreprise "Lavage éco" en juillet dernier. Je propose aujourd'hui un vrai service d'aide à la personne : disponible 7 jours sur 7, je me déplace à votre domicile ou sur votre lieu de travail (30 km autour de Brive). La prestation est abordable (dès 59 €) et écologique car les véhicules sont nettoyés à la vapeur (3 litres d'eau pour l'intérieur et l'extérieur). Ma clientèle est composée majoritairement de concessionnaires automobiles mais je m'adresse également aux particuliers. Mes projets ? Me développer et recruter une autre personne.

Aysé Colak-Guven, 33 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
vendeuse d'accessoires pour animaux

J'étais passionnée par la broderie et les animaux et j'ai décidé d'en faire mon métier. Exit la comptabilité et le secrétariat... En mai dernier, j'ai monté ma propre société de vente d'accessoires pour animaux "Lezami d'Aysé". Depuis septembre, je vends des accessoires sur les marchés de Brive, Tulle, Objat, Terrasson et Uzerche. Vous trouverez sur mes étals tout ce qui peut plaire à votre animal : collier, laisse, harnais, pull, jouet, brosse. Je personnalise mes produits sur demande avec des strass, des perles, de la broderie, du crochet ou de la dentelle… Le tout à des tarifs très compétitifs ! Ma particularité ? Je fais du sur-mesure pour vos amis chiots et chatons !

Catherine Soulet, 47 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
blanchisseuse

La blanchisserie c'est une affaire de famille ! Mon beau père tenait l'entreprise Barataud à Brive et j'ai toujours été passionnée par son travail. J'ai donc passé un CAP blanchisserie. Cela fait maintenant 30 ans que j'évolue dans ce milieu ! Quand mon beau père a pris sa retraite, j'ai eu envie que le métier continue d'exister. J'ai monté, en novembre, ma propre entreprise. Je propose différentes prestations de lavage et repassage pour les collectivités, les hôtels, les restaurants et les particuliers. Travail soigné, ramassage et livraison assurés !

Céline Gandry, 47 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
restauratrice

J'ai toujours rêvé de monter mon propre restaurant… Et le rêve est devenu réalité ! Après 25 années d'expérience dans les métiers de bouche, j'ai arrêté mon activité de traiteur sur Paris pour retourner près de ma famille en Corrèze. Je vous accueille depuis le mois de mai dernier dans mon restaurant "le Petit clos", spécialisé dans la cuisine traditionnelle à Collonges la Rouge. Au menu : dégustation des produits du terroir dans une ambiance conviviale au sein d'un des plus beaux villages de France. Ma recette pour le plaisir des papilles ? Des produits frais et locaux, de la passion et de la bonne humeur.

Jean-Luc Clavel, 38 ans,

Ils arrivent dans l’artisanat
couvreur zingueur

Après un CAP en couverture zinguerie, j'ai travaillé dans le domaine des pylônes et faisceaux hertziens en France et à l'export. Papa de 3 enfants, j'ai rapidement eu envie d'une vie de famille plus stable et je suis revenu en Corrèze. Pendant 9 ans, j'ai exercé mon métier de couvreur zingueur au sein de 2 entreprises du département et, fin 2009, j'ai monté ma société "De toit en toit" à Saint Germain les Vergnes. Spécialisé dans les petits travaux (fuites, fenêtres de toits...), je vous propose un travail de qualité, des conseils avisés et de la réactivité.

Mardi 17 Janvier 2012
Lu 1411 fois