Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

C'est la vie

Ils arrivent dans l’artisanat



Les plus jeunes créent ou reprennent une entreprise artisanale, souvent avec des étoiles dans les yeux. Les autres partent en retraite ou se lancent vers de nouveaux horizons professionnels... C’est la vie... une rubrique éclectique, à l’image des activités du secteur artisanal.



Manon Chataur, 22 ans, Esthéticienne à domicile

Après avoir passé un baccalauréat général à Tulle, puis un CAP esthétique à Brive à l’école Sylvia Terrade, Manon Chataur a souhaité poursuivre avec une formation complémentaire des soins par l’eau et vingt modelages du monde, qui lui ont permis d’acquérir des techniques multiculturelles. Elle apprécie tout particulièrement le contact avec le public et l’approche artistique du toucher. Elle axe son activité sur le développement durable en utilisant que des produits Bio pour rester en adéquation avec son père, qui lui a transmis son amour pour la nature. A terme, j’espère pouvoir constituer une « bulle » de bien-être basée sur les cinq sens en Corrèze, qui permettrait aux clients de déconnecter du quotidien.

Noelle Faucher, 39 ans, Assistante Administrative

Titulaire d’un BTS commerce international, madame Faucher a débuté sa carrière professionnelle en tant que technicienne administrative des ventes chez SOCAP à Brive. Elle a évolué en interne durant plusieurs années. Par la suite, elle a travaillé pour d’autres entreprises mais les conditions économiques ont eu raison de son emploi. Cependant, forte de ses années d’expériences et très motivée, elle a décidé de suivre une formation professionnelle continue à l’AFPA en tant qu’assistante comptable pour parfaire ses compétences. Suite à cette formation, elle a finalement décidé de se lancer en créant son entreprise de gestion administrative, commerciale et comptable. A l’avenir, elle souhaite développer son activité en accroissant sa clientèle.

Julie Raynal, 25 ans, Coiffeuse

Possédant un CAP et un brevet professionnel passé au CFA les 13 Vents de Tulle, Julie Raynal a parfait son expérience en partant travailler à Nice durant deux ans. Passionnée par son métier, elle a souhaité créer son propre salon. Ce qu’elle a réalisé à Ussel. La créativité et faire plaisir à ses clients dans un style vintage personnalisé et une ambiance chaleureuse sont ses moteurs de tous les jours. Seule à la tête de son activité, elle souhaite développer sa clientèle en vue de pouvoir embaucher du personnel et de transmettre son savoir-faire.

Julie Gane, 33 ans, Esthéticienne itinérante

En avril 2015, Julie Gane a fait le grand saut : elle a créé son entreprise d’esthétique. Particularité de son activité, elle ne possède pas de local et ne se déplace pas à l’intérieur des domiciles, elle vous reçoit devant chez vous dans son camping-car ! Se déplaçant jusqu’à 35 kilomètres autour de chez elle, le véhicule est aménagé en vrai institut de beauté avec tout le matériel et le confort nécessaire. Titulaire d’un CAP d’esthétique et du niveau d’un brevet professionnel, elle met un point d’honneur à prendre soins de ses clients en leur procurant du bien-être avec des produits Bio. Elle s’est également formée sur l’extension des cils et le mascara semi-permanent. Elle apprécie côtoyer des personnes différentes chaque jour et espère continuer à pouvoir développer sa clientèle.

Nadège Nexon, 32 ans, Chauffeur de taxi

Nadège Nexon a poursuivi sa carrière professionnelle comme ambulancière durant 7 ans. Diplômée d’état pour pouvoir conduire les ambulances, elle a passé le diplôme de taxi en interne. L’opportunité de reprendre une licence de taxi s’est présentée, et au mois d’avril elle l’a saisi au vol ! Ce qu’elle affectionne dans ce métier, c’est le contact avec les clients, le fait de rendre service et cette indépendance que lui procure son activité. Au volant de son taxi logoté avec un sticker en forme de tampon de passeport, ce qu’elle souhaite plus particulièrement, c’est de satisfaire sa clientèle pour la fidéliser. Riche de ses rencontres, elle est passionnée par ce métier.

Elisabeth Golfier, 47 ans, Plomberie, Chauffagiste, Ramonage

Fille et sœur d’artisan, née dans l’univers de la plomberie et du chauffage, Elisabeth Golfier est aujourd’hui co-gérante de quatre entreprises. Elle possède une expérience de 20 ans en tant que conseillère commerciale. Passionnée par ses métiers, elle a choisi l’indépendance, motivée par l’envie de rendre service et de fournir un travail de qualité. Après avoir été la co-gérante de trois entreprises SARL Treille, Golfier et Mazy, en septembre dernier, elle s’est lancée un nouveau défi avec ses trois associés en reprenant la SARL Demarty à Lubersac. Ses objectifs sont de conserver les emplois des  salariés du groupe, de maintenir et développer l’activité transmise par son prédécesseur Jacques Demarty, de continuer à satisfaire les clients.

En savoir plus sur l’accompagnement à la création, service économique, 05 55 29 95 98.


Jeudi 9 Juillet 2015
Lu 683 fois