Artisanat, Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE
Trait d'Union, Trait d'Union,
Artisanat en Corrèze : Trait d'Union, le magazine de l'ARTISANAT en CORREZE

Chambre de Métiers

Le mot de l'élu



Henri Laveaux,,
Secrétaire adjoint



Il aime : Ma famille, mes amis, mon métier de chef d’entreprise de couverture zinguerie, puisqu’à 68 ans je suis toujours présent.
Il n’aime pas : Les échecs, la malhonnêteté, l’intolérance et comme tout le monde, je déteste les disputes, la maladie mais pas les malades.

• Quel regard portez-vous sur l’artisanat ?

« L’artisanat reste un des derniers espaces où l’on peut librement s’épanouir dans le métier que l’on a voulu, en choisissant ses clients, ses horaires, sa rémunération. La population reste attachée aux avantages qu’il procure: la proximité des relations, le contact choisi, la compétence professionnelle. La tendance des très grosses structures souvent sans visage et lointaines qui tentent d’imposer leurs prestations à coup de publicité ne répond pas toujours aux besoins réels. Elles servent plutôt les lois de la rentabilité, en misant sur la masse et ne se soucient pas toujours de l’intérêt du consommateur. »

• Comment se porte votre activité ?

« L’activité de couverture zinguerie se porte à peu près bien surtout grâce aux incidents climatiques, qui régulièrement apportent de l’activité. La situation du bâtiment est complexe et plutôt difficile (malgré les aides diverses de l’État liées à la rénovation). La démographie et l’incertitude des revenus et de l’avenir, n’engagent pas les gens à construire ou à rénover.  »

• Vous êtes élu à la CMA Pourquoi cet engagement ?

« Être élu de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat a été le prolongement de mon engagement à la CAPEB. Cela m’a permis de comprendre et de diffuser combien était utile cette organisation au service des artisans. La CMA par sa compétence ouvre les portes de la réussite en servant les artisans et cela me plait. Dommage que la loi ait fixée une limite d’âge et n’ait pas gardé le seul critère de l’activité pleine car j’aurai bien fait une nouvelle mandature. »

Mercredi 7 Octobre 2015
Lu 103 fois